Le 4 décembre dernier, à Sainte-Pazanne en Loire-Atlantique, s’est tenue la 1ère édition de la Boutique éphémère de Noël. Kesako ? Dans deux salles de l’espace de co-working récemment implanté sur la commune, 7 créatrices artisanales proposent leurs créations au chalant. Pourquoi je vous en parle ? Parce que je fais partie de ce groupe de créatrices et que c’était trop chouette !!

La naissance du projet

L’histoire a commencé à la mi-septembre sur Facebook. Au sein d’un groupe de créateurs et créatrices du Pays de Retz, la discussion s’engage sur les marchés de Noël. Qui a fait des marchés cet été ? Qui fait quel marché pour cet hiver ? Est-ce qu’il y a quelque chose sur notre commune ? Et si on louait une petite salle à plusieurs ? Il n’a pas fallu beaucoup d’échanges pour nous donner un premier rendez-vous à l’espace de co-working de notre commune. Première étape de notre boutique éphémère de Noël !

Je ne connaissais pas l’espace mais lors de ma première visite, je n’ai pas vraiment été emballée. J’avais du mal à me projeter et n’ayant aucune expérience en tant qu’exposant à un marché de créateurs, je ne visualisais pas trop ce qu’on pouvait en faire. D’autant qu’à ce moment-là, on ne savait pas trop qui constituerait notre groupe. On savait simplement qu’on pourrait être au moins quatre.

Une salle me semblait un peu petite pour 4 mais deux salles, ce serait trop grand… Et puis, c’est dans une zone artisanale, au bout de la rue, sans beaucoup de passage le week-end. Qui allait venir jusque-là ?

Bref… j’étais moyennement convaincue… mais devant l’enthousiasme d’Elodie qui m’accompagnait ce jour-là, je n’ose trop rien dire. On pré-réserve donc la journée du 4 décembre.

Une histoire de rencontres

Après cette visite, l’enjeu est de constituer une équipe : 5 créateurs si on prend la grande salle, 7 si on en prend deux.

A ce stade, nous avons Elodie qui fait des bijoux, Mylène qui coud des chaussons, Christelle qui fait de la couture zéro déchet et moi, qui fais des créations en papier. Qui connaît des créateurs qui seraient intéressés ?

On fait marcher nos réseaux, on fait marcher Facebook, on consulte les sites d’artisans et commerçants du coin. Et on arrive à 6 créateurs !! Maryline, qui crée notamment des merveilles au crochet, et Elen, artiste peintre, nous rejoignent dans l’aventure.

Avant que je ne déroule la suite, c’est pour moi le plus grand succès de cet événement : j’ai fait des rencontres à la fois formidables et essentielles pour rompre l’isolement de l’artisan créateur. (Je vous mets les contacts de chacune en bas de l’article.)

Et si on se rencontrait en vrai pour définir les prochaines étapes ?

Mi-octobre, nous sommes cinq à pouvoir nous libérer pour une réunion de travail. On valide la date et le lieu et on établit un plan de comm’ en béton parce qu’il va falloir que les clients nous trouvent !!

Et aussi, on se dit qu’il faudrait trouver quelqu’un qui vend de la nourriture : un food truck pour la journée ? Un producteur de miel ? De confiture ? De chocolat ? Notre idée c’est que la nourriture fait venir les gens !! 😁

On se dit qu’on prendrait bien quelques tablettes de chocolat ou des paniers de Kaf&Chok, vendeur de chocolat, café et thé, réputé sur la commune.

Niveau communication, on sera partout !! Elodie est chargée de faire une affiche, je suis chargée de contacter les correspondants de la presse locale, Christelle est chargée de recenser tous les groupes Facebook locaux et d’établir un petit planning de publication et on réfléchit aussi à tous les commerçants chez qui on distribuera notre affiche, les poteaux sur lesquels on l’accrochera, etc… On sera partout, on a dit !

Nous repartons toutes avec quelques missions à accomplir.

Ce jour-là, on est super enthousiastes, hyper motivées mais quand même assez peu sûres de nous ! 🙈

On déroule le plan

Chacune s’affaire de son côté mais notre groupe Whatsapp est en surchauffe ! 😉

L’affiche, les contacts presse, le groupe Facebook… et hop, on trouve deux personnes pour rejoindre notre aventure : Patricia viendra faire des crêpes le jour-j et Yolaine, qui produit des conserves végétales agrandit l’équipe d’artisans. Chouette, on aura à manger !!

Boutique éphémère de Noël

On sent une certaine émulation sur Facebook. Le nombre de personnes intéressées par notre événement grossit de jour en jour. A priori, on devrait avoir du monde ! Les gens nous en parlent et nous soutiennent. Il faut dire qu’à nous toutes, on touche des réseaux différents sur la commune. On ne se connaissait pas entre nous mais on connaît d’autres gens ! 😉

Les deux-trois dernières semaines ont été intenses pour nous toutes : production (eh oui, il ne faut pas oublier que dans tout ça, on doit avoir de quoi vendre !!), affichage dans la commune, rencontre avec le correspondant Ouest France. Les derniers jours sont passés hyper méga vite !!! D’autant que plusieurs d’entre nous ont déjà commencé les marchés fin novembre.

On sait qu’on aura du monde mais on ne sait pas si ce seront uniquement des amis qui viendront nous soutenir ou si ce seront des clients. 😬

Le jour-j

Vendredi soir, nous avons déjà accès à la salle pour nous installer. On voulait faire un esprit boutique tout en gardant chacune nos espaces de vente. Pas simple… alors on bouge les tables, on rebouge, on change d’avis mais on finit toutes par nous installer sans trop d’encombres. Une mauvaise nouvelle arrive quand tout est prêt… Patricia est cas contact, nous n’aurons pas de crêpes… 🙁 Tout ne pouvait pas être absolument parfait, n’est-ce pas ?

Le lendemain matin, on se donne rendez-vous une petite heure avant l’ouverture pour finaliser l’installation et mettre quelques flèches indiquant le chemin à l’entrée de la zone artisanale. C’est sûr, personne ne pourra dire qu’il ne savait pas où c’était !!

A 9h30, la dernière flèche est posée, ouverture des portes, les premiers clients sont déjà là !!!

Et ça ne s’est pas arrêté de la journée !! Un truc de fou ! A 10h30, on avait déjà toutes rentabilisé notre journée, à 12h, on se rêvait un petit moment de répit pour avaler un petit truc, à 15h30, on s’est dit que notre espace était vraiment trop petit, à 18h, on s’est assises et on a fait « wow ! ».

Epuisées mais ravies, on a toutes rangé nos stands, on s’est séparées mais non sans caler une date pour un dîner de célébration !

Quel bilan pour cette boutique éphémère de Noël ?

Un peu plus de deux semaines après cette folle journée, j’ai terminé de réaliser les commandes prises ce jour-là. Honnêtement, j’ai encore du mal à y croire !!!

Nous ne savons pas encore ce que nous allons faire de ce succès. Parce que oui, n’ayons pas peur des mots, cette journée était un succès ! Une chose est sûre, il y a de la demande ! Uniquement pour Noël ? Deux fois ou plus dans l’année ? En nous agrandissant ? Avec combien de créateurs ? Est-ce que c’est un marché de Noël qu’il faut créer ? Un marché de créateurs ? Devrions-nous renforcer l’événement via la création d’une association ? En nous rapprochant de la mairie ou du comité des fêtes ?

Les possibilités sont multiples et toutes les options sont sur la table !!

Nous sommes ressorties de cette journée avec beaucoup d’énergie et d’idées pour développer chacune notre activité artisanale.

Personnellement, j’ai été particulièrement heureuse de rencontrer d’autres créatrices de la commune et des alentours. Nous avons partagé nos questionnements, nos bonnes idées, nos bons plans et notre énergie pour cette période de Noël qui est importante dans nos activités. C’était particulièrement intéressant et enrichissant.

Merci les filles !!!

Catégories : Billets d'humeur